Blog, Chefs, Culinaire, Packshot, photographie, Reportage

[Reportage] Patrick Roger trace sa route chocolatée, direction le Sablon

Élu meilleur ouvrier de France, c'est avec sa grande hotte, mais surtout avec ses délicieux chocolats et son style tout à fait décalé que Patrick Roger débarque dans le quartier du Sablon à Bruxelles. « Qui l’eut cru qu’un jour « la » place du chocolat belge à Bruxelles allait accueillir un chocolatier français, venu de Sceau (Paris) ? Culoté, inconscient, téméraire, tous les adjectifs ont été utilisés pour qualifier l’audacieux gaillard. N’empêche, l’homme n’est autre qu’un chocolatier promu MOF (Meilleur Ouvrier de France) dont les créations ont été couronnées de prestigieux prix et dont le travail en chocolat est aussi époustouflant que qualitatif .

14

Un travail plus artistique que tout autre où le montage en chocolat devient sculpture monumentale aux dimensions surréalistes : 3,60 m de haut pour le singe agrémentant la vitrine de l’une des 5 boutiques parisiennes ; 10 m pour un arbre de Noël vendu l’an dernier, au profit d’une œuvre caritative.

A Bruxelles, la vedette de la boutique de Patrick Roger n’est autre qu’une pièce faisant quasi toute la longueur de la boutique. Une pièce en bronze créée à partir d’un moule en chocolat (en 7 étapes) illustrant  la genèse d’une forêt qui , en prenant de la hauteur à travers de métaphoriques luminaires, reflète le feuillage des arbres. En vitrine une autre sculpture, très bd ; représente un St-Nicolas remplacé, en fin d’année, par un Père Noël avec luge, rennes et tout le tintouin hivernal mais en chocolat , toujours ! Patrick Roger, d’emblée s’acclimate, s’adapte et met déjà ses créations les plus folles au goût de nos compatriotes. Un pavé d’Aremberg est même créé en hommage au notable propriétaire de sa boutique, datant du XVIe siècle et classée par les Monuments et Sites.

Enfin, Patrick Roger, c’est aussi l’idée d’un packaging original présentant les pralines aux saveurs toutes aussi singulières dont on vous garde la surprise (mais qui testées, se sont montrées délicieuses) et ceci dans des boîtes-écrins rectangulaires et plates allant de 30 cm à 1 m ! Avec lui, le chocolat est vendu au centimètre et s’expose en  gigantesques pièces totalement insolites en notre pays du chocolat. »

Texte : Joëlle Rochette

[buttons type="default" size="small" rounded="no" style="flat" link="http://florioanthony.be/galeries/patrick-roger/galerie.php" target="blank"]Voir la galerie[/buttons]