Blog, Chefs, Corporate, Culinaire, photographie, Reportage, Restaurant

[Reportage] Gault&Millau 2012 - Soirée de remise des prix

Lui, c’est le célèbre guide gastronomique GaultMillau qui en donnant naissance à son édition 2012 prend résolument la direction des voies de communication les plus actuelles. Toile et nature, ajouté à gastronomie, sont désormais ses nouveaux crédos et c’est tant mieux pour tous les internautes-gourmets que nous sommes !

18

Ainsi, diffusé en Belgique et au Luxembourg, dans son édition Belux depuis 2004, le GaultMillau 2012 actualise sa présence sur la toile à travers son nouveau site internet joliment relifté. Un agréable visuel donc, une belle dynamique et une information, que l’on nous promet mise à jour régulièrement, sont ainsi les leitmotivs de ce nouveau venu en ligne. Une bonne façon d’offri un moteur de recherche performant permettant de dénicher tant sur carte que sur base des jours d’ouverture des restaurants, « la » bonne adresse rêvée mais aussi et surtout testée et approuvée par une brigade d’inspecteurs anonymes mais néanmoins toujours bien avertis.

Autre nouveauté, GaultMillau se met à l’heure de l’écologie et du respect de la planète en veillant à ne laisser aucune trace carbone sur son passage. L’intégralité de la chaine de production du guide a d’ailleurs été labellisée et certifiée « zéro émission de CO2 ». Ici, comme ailleurs en ce domaine, on parle désormais investissements dans des projets de développement durable.

Pour le reste, si aucun changement n’intervient dans les hautes sphères gourmandes du pays (Hof van Cleve, Karmeliet, Comme chez Soi, Sea Grill sont toujours au top), quelques surprises apparaissent dans les noms mis en exergue parmi : le Chef de l’Année (Bart de Pooter/Pastorale), le Grand de demain (Pierre Massin-Chai gourmand), les trois nouveaux 18/20 curieusement situés uniquement en Flandre et dont De Pastorale, justement (et Jonkman, ‘t Fornuis) et deux nouveaux 17/20 dont la maison Lemonnier d’Eric Martin (Lavaux-ste-Anne) et les Gourmands (Blaregnies)  ou encore Philippe Fauchet et sa nomination pour la plus belle carte de légumes, le tout  en Wallonie !

Texte : Joëlle Rochette

[buttons type="default" size="small" rounded="no" style="flat" link="http://florioanthony.be/galeries/GaultMillau2012/galerie.php" target="blank"]Voir la galerie[/buttons]