Blog, Chefs, Reportage, Restaurant

Eric et Tristan Martin - Lemonnier (1*)

En voilà une belle étape : Lavaux-Sainte-Anne, cette petite bourgade verdoyante nichée au coeur des Ardennes accueille en son sein le restaurant Lemonnier. Une pépite philosophique et gastronomique, où Eric Martin et son fils Tristan oeuvrent en duo. Ayant déjà foulé le sol de leur restaurant pour un reportage, le gout de trop peu m’a donné l’envie de contacter Eric, chef de caractère et autodidacte passionné (et passionnant par la même occasion) pour ce qu’il avait encore à me transmettre.

Simplicité, force de conviction, aboutissement dans le travail et recherche constante du meilleur… La philosophie des Martin est à ce point forte qu’elle est presque impossible à décrire.

Eric est sans cesse à la recherche du top du top en matière de produit. Il considère, à juste titre, qu’il s’agit de la base de son travail. Autodidacte, c’est en grandissant dans le cadre du Château de la ville (dont son père était le directeur) que sa passion pour les beaux produits est née, comme une évidence. Un peu comme le souhait de devenir cuisinier… En remplaçant de temps à autre le chef, Eric prendra la cuisine à bras le corps : lecture intensive de livres, manuels et autres sources de savoir gastronomique, il dévore littéralement sa passion, à tel point qu’il part découvrir l’Europe, puiser l’essentiel de son inspiration. Il découvre ce que font ses pairs et interprète sa propre cuisine dans son restaurant.

Aujourd’hui, c’est avec son fils Tristan et toute sa brigade qu’il oeuvre aux fourneaux. Bien sûr, on devine bien qu’ici, la passation n’est pas encore effectuée. Tristan ne cherche pas ses marques. Au contraire, il s’affirme avec sa personnalité : discret, mais appliqué. Loin d’être une copie, Tristan est authentique et même s’il parle très peu, lorsqu’il a quelque chose à dire, c’est avec sagesse et un oeil critique qu’il le fait.

[nivoslider id="6194"]

Eric veille et tâche de transmettre l’essentiel de sa réflexion à celui qui est son complice en cuisine, son fils. Il n’a d’ailleurs pas peur, du haut de son expérience à se remettre en question, cherchant les réponses chez plus jeune que lui. Humble vous dîtes ?

Avec le recul, je me doute que cela ne doit pas être une tâche facile. Père et fils en cuisine, on pourrait penser à une lutte acharnée dans l’obtention du « pouvoir ». Pourtant, chacun trouve sa place et la cuisine est d’un calme… Chacun connait son poste et la magie opère.

Les assiettes d’Eric et Tristan sont plutôt simples et épurées, mais l’essentiel est là. Le goût y est. Pour le chef, l’essentiel est que le client face au plat reste le seul maître à bord et se laisse guider par ses envies. Vous composez. Vous mélangez… Telle est l’expérience voulue et affirmée.

Notez : nos amis cuisiniers travaillent avec un maraîcher farfelu (tout comme nos amis du restaurant « Au Gré du Vent » et « La Grappe d’Or ») que l’on retrouvera plus tard pour d’autres news. Celui-ci n’est autre que Daniel Leblond qui travaille de manière totalement bio, allant jusqu’à la traction animale pour cultiver ses champs.

S’il y a bien restaurant, il n’y a pas que lui ! Et si voulez séjourner dans les lieux, c’est tout à fait possible… l’hôtel se situe à l’étage ! Et qui dit hôtel, dit accueil. Cela me donne l’occasion de parler de Véronique. Charmante et discrète, attentive et attentionnée, elle veille sur vous et fera en sorte que votre séjour soit des plus reposants. Elle « court » partout, mais vous ne le verrez pas.  Elle court pour vous et pour que vous soyez comme chez vous. Et comme dans toutes les maisons qui se respectent, sans madame, les hommes n’en feraient qu’à leur tête ! (non quand même pas).

L’hôtel est sans fioriture. On est loin d’un palace à la française et ce n’est pas le but recherché. Celui-ci est accueillant et reposant, c’est l’essentiel. On aime particulièrement le cadre et la simplicité, ainsi que les « petits plus », propres à chaque chambre : bain à bulle, terrasse,…

Mes hôtes ont tout ce que j’apprécie d’humain : le dialogue facile et intéressant, l’envie de partager, une philosophie sans concession, la recherche de soi et du dépassement de soi, offrir plus qu’un simple repas… J’ai particulièrement apprécié discuter avec eux et j’y retournerai prochainement… et avec le sourire !